Une tentative de blog à plusieurs mains. Pour réunir des trucs qu’on ne voudrait pas montrer à nos grand-mères mais qu’on prend plaisir à faire quand même.
Vous savez, ces trucs au fond d’une cave ou sous une couette, ces trucs qui nécessitent un sécateur, des allumettes ou de la vaseline, ces trucs chauds et humides, toujours meilleurs à plusieurs qu’en solitaire : se moucher dans ses doigts, dire des gros mots, jouer à touche pipi, disséquer le chat du voisin…et rire, évidemment.

Lunatik et alors ?

Que dire ?

J'ai pas mal de défauts inavouables mais comme c'est moi qui m'occupe de rédiger les fiches de présentation, vous n'en saurez rien. 

Je me pseudote Lunatik, parce que ça sonne mieux que Cyclothymik, j'ai le poil noir et soyeux, les yeux verts et les crocs luisants.

J'ai ce que tout le monde convient d'appeler un foutu caractère et pour le côté glamour, sachez qu'en voiture je suis malade comme un chien. Au premier virage un peu vicieux négocié à plus de 40km/h je vous repeins l'habitacle façon seconde vague impressionniste.

A part ça, je sévis habituellement sur un blog vachement bien : Lunatikement et mon premier bouquin, intitulé Tous crocs dehors, est sorti aux éditions Quadrature en avril 2011. Plus de détails en cliquant ici.
Bovinement vôtre.
Lunatik. 

Me contacter

Tous mes articles sur ce blog :

- La vivisection pour tous (et toutes) : les enfants sont des monstres, n'essayez pas de me faire croire le contraire. Et les cuisses de grenouille, c'est très surfait. Surtout sans persillade.
- Trompette et Luna à Decize : compte rendu absolument subjectif et nombriliste d'un week end à Decize, pour le salon de la nouvelle et le prix Littér'Halles 2013 auquel Trompette Sournoise et moi même étions chaleureusement invités, chaperonnés par notre éditeur (unique et) préféré, Quadrature. Avec de la vraie vérité dedans (en quantités variables).
- Une St Valentin véreuse : comment résister à une si belle déclaration d'amour ?
- Variations sur une Belle : je vous laisse découvrir celle qui hante mes nuits et ma baignoire 
- Cocorico : ou comment exorciser ses démons et  son dégout des œufs mal cuits, visqueux, glaireux, gerbeux

Ps : aucune des petites icônes meuhesques ornant ce blog n'est de moi. Je les ai récupérées au fil des années sur le net et serais bien en peine de dire à qui elles appartiennent.
Si toutefois l'auteur(e) d'une de ces géniales images venait à passer pas ici, qu'il se manifeste, on s'appelle, on se fait une bouffe et on en parle.

17 commentaires:

Castor tillon a dit…

Moi je vais vous en parler, de ses défauts. Appelez-moi au... Aieuuuh ! Non, pas sur la tête ! Luna, lâche cette batte de base-ballaaargh


...

Yunette a dit…

Luna ! L'inavouable, on l'écrit ! Ne tue pas le Tortillon !

Castor tillon a dit…

Pas de problème, Yunette : ses tentatives n'ont jamais abruti, euh... abouti.

Yunette a dit…

Donc... Ces défauts ?

C'était bien ça le sujet, non ?

A moins que trop abruti, tu ne t'en souviennes plus...

Castor tillon a dit…

'tain, il me regarde, là... avec ses yeux... et pis ses cornes...
Non, désolé, ça sera pour une autre fois...

Chrysopale a dit…

Pfff, c'est pas juste ça... j'ai une idée, les autres membres se liguent pour renverser la dictature lunesque ! D'autres aux commandes, et il pourra plus rien dire, obligé de dévoiler ses défauts (parce que le fait que t'es malade en voiture, depuis le temps, je sais! même si c'est toujours drôle de le relire)

Chloé a dit…

Luna, je constate que tu es devenu un "beau parti", quelle chance, tu es riche !
Tu as "des gos billets" !

Castor tillon a dit…

Hep ! ¤chuchotechuchote¤ Hé les filles, vous êtes là ? ¤whisperwhisper¤ Je vais vous en parler de ses défauts : ce type est une p...

Luna !!! Toi-z-ici ? Viens faire un bec à ton Castor !

... erle, courtois, urbain, jamais un meuhh plus haut que l'autre. Mais assez parlé de ses défauts. Les qualités, maintenant :

NOM : Lunatik
PRÉNOM : Meuhrice
QUALITÉ (ha !): écrivaillon cynique. Admin de site qui publie une blague pourrite tous les lundis. Ça lui laisse six jours pour se curer les doigts de pieds et soigner son "public relations".

Faut dire que ses textes qui sont entre (nan, pas entre les doigts de pieds) la blague pourrite et la bannière d'accueil sont carrément d'la balle.

miyu a dit…

j'imaginais un prénom plus sexytant que meuhrice !

Castor tillon a dit…

A moins que ce ne soit Romeuhald?
Ameuhdée ?

Lunatik a dit…

Je suis au regret de vous annoncer que j'ai tellement peu de défauts que c’en est risible. Toutefois, afin de ne pas filer de complexes à certains, je vous en dévoile un ou deux. Ma bonté me perdra, je sais.

Je tourne en rond piste à main gauche quand je me brosse les dents, j’ai les pieds froids même en plein été, faut pas me faire chier au réveil (ni après), je rote comme un diplodocus adulte quand je bois du coca, je ne suis pas physionomiste (je ne reconnaîtrais pas la vache milka dans un couloir de métro), je range souvent le sel dans le frigo, j’ai un chien qui flatule si puissamment que le masque à gaz est un accessoire incontournable lors des soirées en amoureux devant la cheminée, je ne réponds jamais au téléphone, je ne supporte ni la télé ni la radio, je trouve les Bronzés aussi poilants qu’une chaude pisse mais je connais les dialogues de Dobermann et Madagascar par coeur, y’a du matos de canasson aux quatre coins de la baraque (et je vois bien l’air interloqué des gens devant les cure pieds posés sur la table de chevet ou le pot de 5kg de vaseline à côté du canapé…) je laisse fréquemment des grands blancs dans les conversations, je grimace ou je tourne le dos sur les photos, je ne sais pas dire non poliment, je pisse la porte ouverte, je procrastine à donf, je vis mal la compagnie des bipèdes, je peux écouter Nevermind ou the Division Bell en boucle pendant une semaine.

Néanmoins, je ne pète pas au lit, ce qui rachète tout, convenez-en.

Castor tillon a dit…

Ben tu vois, quand tu veux !

Il ne reconnaîtrait pas la vache Milka, mais quand je sors mes Mars de mon sac, il n'a pas les yeux dans sa poche.
C'est pourtant plus petit.
Les Milka de la Musaraigne n'auraient pas une chance.

Le pot de vaseline, c'est pour quand il nous sort ses cookies faits maison : inutile d'essayer d'avaler sans cet accessoire.

Et enfin les cure-pieds, c'est pour dégrossir le travail de la brosse à dents après les maudits cookies.

Mais ne l'écoutez pas : c'est un gentlebull et une personne tout-à-fait adorable pour un toro de combat.

La Musaraigne Etoilée a dit…

Qu'on se le dise mon Milka est son Milka... et inversement proportionnel ou égal ou l'inverse.

Castor tillon a dit…

Plus un Milka se mange moins vite, moins sa goûtabilité est plus grande.

Chrysopale a dit…

Ahahh, on l'a eu, il nous livre ses secrets !

(euh, j'dirai rien, mais j'ai aussi les pieds froids... ainsi que les mains, mais bon "manos frías, corazon ardente"...)

Et je n'aurai qu'une chose à dire : "on leur fait coucou les p'tits gars, on leur fait coucou"

Castor tillon a dit…

Coucou, Chryso ! Et mon café ?

J'espère que M. Milka, quand il aura parcouru ce site, déversera des tombereaux de ses produits dans chacune de nos petites icônes, pour récompenser le plus colossal travail de pub jamais accompli sur un blog.

Chrysopale a dit…

L'est toujours prêt le café, y a qu'à demander (ou se servir si je tarde trop)
:-)